Design Rebirth

PUBLICATION

Ecologik (Magazine trimestriel) N°56_Décembre.Janvier.Février 2017-2018

ECOLOGIK

(Initiation au design durable par le biais de « news » dans la revue EK)

Design rebirth

On connaissait déjà l’engagement des frères Campana, la faculté de Philippe Starck à surfer sur les dernières tendances, la technologie de Jean Nouvel ou l’humour décalé du collectif Droog Design. Place aujourd’hui à toute une nouvelle génération de designers qui s’impose à leurs côtés pour défendre un design responsable, vernaculaire et/ou durable, grâce à l’initiative de Caroline Tinoco, commissaire de « Nouvelles Vies », l’exposition présentée à la Galerie VIA de Paris. Son objectif est d’attirer notre attention sur la nécessité de « révolutionner les différentes manières de créer, produire, diffuser, vendre et acheter » dans l’espoir de limiter le dérèglement climatique et l’impact de la pollution chimique sur les écosystèmes.

Pour ce faire, l’éco-design apporte une réflexion sur les méthodes de production industrielles et artisanales, revisite les matières premières et leurs possibilités de recyclage ou innove avec de nouveaux matériaux et manière de faire, le tout sur fond d’économie de moyens, tant pour les emballages que pour le mode de transport. La notion de l’objet design est de nouveau remise en cause comme cela l’a déjà été dès les années 1960, en plein essor de la consommation de masse et du tout-jetable, par de nombreux designers issus de mouvements tels que le High-tech à ses débuts, le Minimalisme ou encore les différentes tendances organiques et bio-design. Toutefois, un nouveau souffle transparaît dans ce qui est proposé aujourd’hui. L’initiative, loin d’être isolée, est soutenue par des associations basées sur une démarche durable : récupérer et trier nos déchets, transformer les matières et produits collectés pour leur donner une nouvelle vie.

À travers la sélection des projets et designers, on entre directement dans une période de transition indispensable qui fait que l’éco-design n’est pas un mouvement de mode, ni une utopie, comme le souligne Caroline Tinoco, mais bien un outil pour construire l’avenir, que toute école de design et d’architecture se doit d’intégrer dans son cursus. Une qualité que le visiteur ne manquera pas de constater et qui nous aidera à poser un regard neuf sur l’émergence d’un design autre.

ECOLOGIK

Photographies : © Annemarijne Bax / Pepe Heykoop, Collection Bits of Wood (2012) // © Gaspard Tiné-Bérès / Re-Do Studio Appareils électroménagers RE-DONE Appliances (2012)

Liens : ECOLOGIK Galerie VIA