Art to Bee

PUBLICATION

Ecologik (Magazine trimestriel) N°57_Mars.Avril.Mai 2018

ECOLOGIK

(Actualité EXPO)

L’exposition BEEHAVE,imaginée par Martina Millá pour la Fondation Joan Miró, a deux objectifs. Le premier : conscientiser l’administration publique à la nécessité de repenser la biodiversité de la ville de Barcelone où l’apiculture urbaine y est interdite. Le second : sensibiliser le public au « vivre-ensemble » avec les abeilles, parallèle sans équivoque de la vie en ville, dont la diversité est tout autant nécessaire à sa survie. La partie intra-muros présente l’œuvre d’artistes internationaux, avec dès l’entrée, le travail d’AnneMarie Maes, qui conjugue recherche plastique et investigation scientifique, et nous plonge dans leur univers avec des photographies de détails amplifiés de leur corps. Ainsi mis à échelle, nous poursuivons d’une expérience de pollinisation proposée par Jerómino Hagerman à celle de la vie d’une ruche du studio d’architecture Goig ou via le dispositif multisensoriel du duo Muñoz-Manzanares. Un parcours sensitif qui se conclut avec Mil Flores, le jardin réalisé par Pep Vidal pour attirer les insectes pollinisateurs. L’autre partie salue la ténacité de sa curatrice : parvenir à convaincre les autorités d’étendre l’exposition à l’ensemble de la ville, tant la peur des abeilles reste un frein à son développement. Ce sera donc les installations « autorisées » que pourra explorer le public hors les murs, tandis que les autres se regarderont à l’abri du musée jusqu’à la fin du printemps.

Photographies : © Photos AnneMarie Maes _ The Intelligent Guerilla Beehive

Liens : ECOLOGIK Fondacion Joan Miro Annemarie Maes